Baunat : mon choix pour acheter un solitaire diamant

16 décembre 2015

Eclairage : Mes conseils décoration

16 décembre 2015

Dubai est mon coup de coeur 2015

16 décembre 2015

Je n’ai pas encore trop rédigé concernant mes voyages, mais sachez que je compte le faire, car mes récents trips ont été d’extraordinaires réussites. Ainsi, je vais débuter cette série par mon voyage à Dubai.

C’était il y a quelques mois et j’en suis restée bouche-bée !!

N’écoutez pas les rumeurs sur Dubai

sur la plage de dubai

En premier lieu, je vous suggère assez fermement de ne pas écouter toutes les rumeurs qui existent dur Dubai et son lifestyle. Comme souvent, ceux qui parlent sont ceux qui….n’y sont jamais allés! Et oui, l’envie et la jalousie obligent les gens à croire ce qu’ils voient à la télévision. Donc, laissez moi tordre le coup à bien des idées reçues :

  • Oui, on peut boire de l’alcool très facilement (dans les hôtels et il n’y a que ça à Dubai, ça tombe bien, non?)
  • Oui, on peut s’habiller comme on veut
  • Non, les femmes ne doivent pas être voilées de la tête aux pieds (c’est Dubai dont il s’agit, pas de l’Arabie Saoudite…)

Ce que j’ai adoré à Dubai

Honnêtement, mes 8 jours passés ont été une très grande réussite, car j’étais bien entouré. En effet, mes amis suédois sur place ont pris soin de moi et je me suis laissée embarquer sans aucune résistance. A Dubai, j’ai adoré l’état d’esprit, car tout le monde a le sourire aux lèvres et le respect est omniprésent (porte tenue, dialogue facile avec les expatriés et les locaux, etc…).

Aussi, j’ai adoré ce qu’il est possible de faire à Dubai. En effet, les loisirs sont nombreux et il faudrait au moins y rester 2 ans pour tout faire. Par exemple, j’ai pu faire du jet ski, du ski, marcher avec des pingouins, du 4×4 dans le désert, du simulateur de formule 1, voir une pièce de théâtre ou encore m’émerveiller devant le show son et lumière de la tour Burj Khalifa.

Au niveau des prix, c’est moins cher que ce que je pouvais imaginer. Sans me priver, les 8 jours m’ont coûté 1 200 euros, et oui, je ne me suis pas privée. Verres, dîners et autres friandises ont été nombreuses. De plus, le temps est idéal presque toute l’année et j’y étais au meilleur moment, à savoir lorsque le soleil estival est moins brulant (octobre 2015).

Je vous ai donné envie de partir?